Reflections about Mad Men

Photo : Louis Teran, Styling : Elena Castello

English:

I rewatched some episodes of Mad Men recently and I told myself what a great series, so well written! All the characters are incredible. But I think mostly about the women in the series, especially Joan - she’s convinced that she can control men with her sex appeal. Among other things that happen to her in the series, she is raped by her future husband who feels threatened by her influence over the men in the agency. Later on she sleeps with a former lover and becomes pregnant, keeping the child, but allowing her husband to believe that it is his. Under pressure from the agency partners, she sleeps with a client so that he will sign a very important contract. As a result, she becomes an associate partner at the company. At the end of the series Joan agrees to be part of the last profit on the redemption of company shares and wins millions. This is a victory, but at the same time she finds herself lonely and still dreaming of finding true love. I thought to myself, lucky that things are different now. But observing artists and creative women, especially on social networks, I ask myself, how different? Isn’t it still present in our society, this terrible obsession to physically please because you doubt your talent or just yourself?

Français :

J’ai revu quelques épisodes de Mad Men et je me suis dit quelle grande série, que c’est bien écrit ! Tous les personnages sont incroyables. Mais, je repense surtout aux femmes dans la série, cette fois-ci à Joan ; elle pense qu'elle peut exercer un certain contrôle sur les hommes avec son sex-appeal. C'est une manière de penser qu'on ne vaut pas grande chose si on ne met pas son physique en valeur. Parmi d’autres choses, elle se fait violer par son futur mari qui se sent menacé par les capacités de Joan vis-à-vis des hommes de l'agence. Plus tard dans la série elle recouche avec son ancien amant et tombe enceinte, garde secrètement l’enfant, mais fait croire qu’il est de son mari. Sous la pression des associés de l’agence elle couche avec un client qui signera un contrat très important avec l’agence à cette condition. Elle accepte et devient elle-même associée. À la fin de la série Joan accepte de faire partie du dernier rachat de l’agence et emporte des millions. Quelle victoire et en même temps elle se retrouve en solitude et rêve encore de trouver le grand amour. C’est bientôt fini tout ça, mais en regardant certaines artistes et d’autres femmes (moi- même aussi) surtout sur les réseaux sociaux, je demande si ce n’est pas encore très présent dans notre société, cette obsession terrible d’essayer de plaire par son physique parce qu’on doute de son talent ou de soi-même.